Presse

Lettre ouverte à Marcel Jost, conseiller communal UDC à Montreux

Réponse suite l’article de 24 H du 1er février 2012

 

C’est un fait, le nombre de cyclistes indisciplinés va croissant. Mais il nous paraît intellectuellement correct de replacer cette observation dans son contexte: le taux d'indiscipline de l'ensemble des usagers de la route va croissant. Il est de notre point de vue vain d'opposer piétons, cyclistes et automobilistes. Ceux-ci doivent se partager l'espace public avec une priorité donnée aux plus vulnérables sur la chaussée.
Face à cette indiscipline croissante de l'ensemble des usagers, quel est le plus dangereux, le piéton, le cycliste ou l'automobiliste ?
E=1/2 m*v2 donne la réponse, l'énergie cinétique d'un véhicule de 1500kg qui ne laisse pas la priorité à un cycliste de 50kg qui arrive sur sa gauche laisse peu de chances au plus faible. Et ce risque est fréquent.

Il est par conséquent impératif d'augmenter les campagnes de sensibilisation et/ou de répression mais pour tous...Il s’agirait aussi et enfin de donner un cadre de circulation adapté aux deux-roues. Parce que lors d’aménagements routiers, on pense aux piétons et aux véhicules automobiles, mais qui se préoccupe des cyclistes ? La spécificité de ce moyen de locomotion n’est jamais prise en compte.

Les statistiques d’accidents montrent malheureusement que la proportion d'automobilistes commettant des imprudences à l’égard des plus faibles est très largement supérieure à celle des cyclistes ayant la même conduite et que la police a bien de la peine à verbaliser les uns comme les autres. Défendons le respect des uns et des autres !